Ge L'Heureux

Peinture-sculpture

Détails
Ge L'Heureux

Peinture-sculpture

Non disponible

Travail en cours : 2016-...

Projet de récupération de peinture acrylique accumulée depuis des années.

Presque toutes les peintures synthétiques sont issues de la pétrochimie ou de la chimie dite lourde (produits chimiques polluants et non biodégradables) et leur fabrication suscite une grande consommation d’énergie (source : ecohabitation.com).

Dans une démarche de réduction de mon empreinte écologique, j'ai entamé ce projet de « peinture-sculpture » en 2016. Je fais sécher des couches de peinture acrylique (que je possède déjà et que je n'utilise plus pour peindre) les unes sur les autres. Une fois une bonne épaisseur obtenue, je coupe ces blocs de strates de peinture à l'atelier de joaillerie d'une de mes amies, à l'aide d'une petite scie facilement maniable.

Lorsque j'obtiens des petites formes qui me plaisent, je les ponce pour qu'elles soient bien propres et lisses. Ensuite, je les dispose sur une surface de bois pour créer un tableau en relief. Les couches de peinture donnent un effet intéressant que j'essaie de mettre de l'avant.

Comme il est long de passer au travers de toutes ces étapes, je travaille sur ce projet de temps en temps. Lorsque je n'aurai plus de « vieille » peinture acrylique à l'atelier, je ne produirai plus de ces peintures-sculptures multicolores.

J'aime l'idée de créer avec les matériaux qui sont disponibles au fil du temps.

Ligne directrice :
- Cesser d'acheter des produits dérivés du pétrole ;
- Utiliser les matériaux déjà existants (que j'ai à mon atelier) ou trouvés ;
- Réduire tranquillement la quantité de matériaux ou objets accumulés depuis des années ;
- N'acheter que des peintures naturelles fabriquées
à base de matières premières renouvelables et biodégradables ;
- Mieux encore : j'aspire à fabriquer mes propres pigments naturels lorsque j'aurai terminé ce qu'il me reste de pigments secs (il m'en reste encore depuis mon baccalauréat), que j'utilise actuellement pour fabriquer ma peinture à l'huile. J'utilise les recettes de médiums à peindre de Kama Pigments.

Travail en cours : 2016-...

Projet de récupération de peinture acrylique accumulée depuis des années.

Presque toutes les peintures synthétiques sont issues de la pétrochimie ou de la chimie dite lourde (produits chimiques polluants et non biodégradables) et leur fabrication suscite une grande consommation d’énergie (source : ecohabitation.com).

Dans une démarche de réduction de mon empreinte écologique, j'ai entamé ce projet de « peinture-sculpture » en 2016. Je fais sécher des couches de peinture acrylique (que je possède déjà et que je n'utilise plus pour peindre) les unes sur les autres. Une fois une bonne épaisseur obtenue, je coupe ces blocs de strates de peinture à l'atelier de joaillerie d'une de mes amies, à l'aide d'une petite scie facilement maniable.

Lorsque j'obtiens des petites formes qui me plaisent, je les ponce pour qu'elles soient bien propres et lisses. Ensuite, je les dispose sur une surface de bois pour créer un tableau en relief. Les couches de peinture donnent un effet intéressant que j'essaie de mettre de l'avant.

Comme il est long de passer au travers de toutes ces étapes, je travaille sur ce projet de temps en temps. Lorsque je n'aurai plus de « vieille » peinture acrylique à l'atelier, je ne produirai plus de ces peintures-sculptures multicolores.

J'aime l'idée de créer avec les matériaux qui sont disponibles au fil du temps.

Ligne directrice :
- Cesser d'acheter des produits dérivés du pétrole ;
- Utiliser les matériaux déjà existants (que j'ai à mon atelier) ou trouvés ;
- Réduire tranquillement la quantité de matériaux ou objets accumulés depuis des années ;
- N'acheter que des peintures naturelles fabriquées
à base de matières premières renouvelables et biodégradables ;
- Mieux encore : j'aspire à fabriquer mes propres pigments naturels lorsque j'aurai terminé ce qu'il me reste de pigments secs (il m'en reste encore depuis mon baccalauréat), que j'utilise actuellement pour fabriquer ma peinture à l'huile. J'utilise les recettes de médiums à peindre de Kama Pigments.